"Moins de naissances équivaut à moins de CO2",

Publié le par yoye2000

Peut-on lire dans le Figaro (ben ouais!) daté du 19 novembre(1).
On savait déjà que les pets et rôts de vaches, riches en méthane, représentait un facteur aggravant du réchauffement climatique. Mais de là à penser que ceci concernait aussi les femmes enceinte...

___________
Selon un des machins de l'ONU "les gaz à effet de serre ne s'accumuleraient pas de manière si dangereuse si le nombre de habitants de la planète n'augmentait pas si rapidement".
Impressionnant, comme conclusion, non ?
Bon ça, c'était surtout pour m'agacer de l'angle pas forcément très pertinent avec lequel Le Figaro attaque le rapport (d'ailleurs, pour être honnête, l'article ne fait pas qu'enfoncer des portes ouvertes).
Autrement, il a l'air très bien, ce rapport. Pour ceux que ça intéresse :
http://www.unfpa.org/swp/2009/fr/index.shtml

Publié dans Un monde formidab'

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arno 22/11/2009 13:47


A l'opposé, un chomeur qui ne prend pas sa voiture pour aller au boulot, puisqu'il n'a pas de boulot, produit moins de CO2 qu'un travailleur. Heureusement que le chomage augmente...