l'anticipation : une qualité primordiale du marqueteur

Publié le par yoye2000

-Dans le cadre de notre causerie consacrée à l'überscience marketing-

Une des tendances fortes de l'hiver 2009 : l'extrême gauche.
On a déjà vu comme elle était passée de ringard à vintage;
Elle est devenue tendance.
Une preuve parmi d'autres :la communication de notre belle région Pays de la Loire(1).
L'année dernière, Jacques Auxiette, conseiller régional-en-chef,  se trouvait bien dépourvu "bon, euh qu'est ce qu'on va faire, pour la prochaine fois, pour se faire mousser en montrant qu'on sert à quelque chose... les avions, les bateaux, on a déjà fait plein de fois, bon euh les vaches, les clochers, on va peut-être pas en rajouter dessus, y'en a déjà beaucoup trop.. Au pire, on mettra des mômes sur les affiches, mais m'étonnerait bien qu'on se choppe un prix d'originalité avec ça", se disait le grand homme.
Histoire de claquer un peu de tunes pour s'occuper, il fait faire un audit communication de la région et de son action. Noyé parmi la liste des qualificatifs pondu par les communicants (art de vivre, innovation, bien-être, racine...) un arrête son attention et le fait sourire  : "de gauche". Il oublie.
Mais tout ça lui revient en mémoire à la fin d'année, alors que tout part en sucette et que le vent semble changer de sens.
"Bon ben, les gars, y' a pas à tortiller du cul pour ch…. Enfin bon bref, le truc qui marche, c'est la gauche. Donc, vous rhabillez les gniards. Cette année, le visuel, c'est la gauche". Tout le monde est décontenancé. D'habitude, quand une collectivité locale veut faire parler d'elle, on met des mômes. Ou alors le pékin moyen en situation pour que le plouc s'identifie. Mais "la gauche". Euh… ca veut dire quoi déjà...?
Donc bon, on s'active, on cherche, on fait des études, on brainestorme et on benchmarque ferme, on fait des tas de power points. On en vient à se dire que si on veut faire de la gauche, faut aller lorgner du côté de la valeur lourde : Besancenot.
Lui, il avait un truc qui marchait pas mal, du style "nos vies valent plus que leurs profits".
Banco ! dit Jacquot.

Finalement, ça donne ça :


pis ça.


Là, ami marqueteur, si tu n'étais pas avisé, tu dirais "Mais bon sang, mais c'est bien sûr, allez me chercher le Che et Rosa Luxemburg qu'on refourgue mes bagnoles / yaourt / papier chiotte...".
Or, tu es avisé, et tu as déjà compris que si même le Conseil Régional des Pays de la Loire s'y mettait, c'est surtout le signe qu'il est temps de songer à autre chose... et là, tu te dis qu'il est temps de remettre la mais sur tes visuels de l'autre, là, comment il s'appelle déjà... le gros borgne qui ressemblait à un Pitt bull ?

(1) tant qu'elle existe : apparemment Edouard a quelques projets de la tuer...
http://www.presseocean.fr/actu/actu_detail_-Un-renfort-de-poids-_11425-833659_actu.Htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Medceline 26/02/2009 16:30

Oh que c'est bon, ce point G! Et crois moi, c'est une femme qui en parle! Très, très fort, au niveau du slogan! mais ça risque de na pas plaire à tout le monde...

yoye2000 26/02/2009 19:29


Ca sert à quoi que je me casse à parler du pays de Loire pour que tout le monde commente sur la Gironde !
bref, bon, si c'est comme ça, je vais faire un truc là dessus, le cleint est roi...

parce que moi, C'est peut être parce que je ne suis pas une femme, note bien, mais ca m'a pas fait cet effet !


chamou 25/02/2009 16:45

Au niveau de communication région et markeutingue ... Je crois que le pays de Sim'an a battu la région pays de Loire ...

http://www.trouvezvotrepointg.com/

Arno 25/02/2009 11:44

Il faudrait faire une liste de slogans de ce genre et élire les meilleurs... dans des catégories. Oscar syndroma ?

yoye2000 25/02/2009 14:21


kesako osca syndroma ?

moi dans le genre slogan, je trouvais que la LCR avait fait assez fort et était assez pertinent (en même tps, facile, ils sont dans leur coeur de marché...)