Les mots tendance

Publié le par yoye-2000

Dans le cadre de notre causerie consacrée à l'überscience marquetine.


Important élément du Zeitgeist, et fruit de tendances fortes : le vocabulaire
Des expressions comme " c'est d'un chic","c'est 'achement bat", "c'est galère", "ta mère...", marquent une époque.

La nôtre n'en est pas exempte.
Ainsi, il y a quelque temps, l'expression à la mode était "Grenelle®". Il y avait un Grenelle® de l'environnement, on promettait un Grenelle® des prisons, un grenelle® de la sécurité routière, un grenelle® du pouvoir d'achat...
Rien ne pouvait être fait sans être estampillé grenelle®.
Le Grenelle®, pour ceux qui n'ont pas la télé, késako ? Et bien, c'est simple: quand il y a un problème (n'importe lequel) on se dit qu'il y a un problème, on se rencontre ensemble pour se le confirmer, le tout en faisant beaucoup de bruits, et à la fin Sarkozy fait éventuellement un discours..
Moumoune2000 et moi même prenions ça très au sérieux. Nous avions organisé un Grenelle® de la liste de courses (pour déterminer si nous allions aller à Carrouf ou nous approvisionner exclusivement au marché), un Grenelle® du petit déj (le café c'est pas bon, si nous prenions du thé ?), un Grenelle® du sport…
Nous nous sommes beaucoup interrogés pour finalement ne rien faire.
Bref, un vrai Grenelle®.

Mais c'est bien connu, les modes changent comme les jeunes filles à la puberté !

La nouvelle expression à la mode, c'est Vietnam®.
Ainsi, Jack Lang, qui est encore en course pour le titre pourtant très convoité de vieux socialiste inutile et qui n'arrive pas à fermer sa gueule, a déclaré l'autre jour sur RMC (paye le niveau) "Je n'ai rien contre la personne de Darcos, mais je lui dis : "si vous continuez comme ça, l'éducation nationale, ce sera votre Vietnam à vous !" »
http://www.rmc.fr/edito/info/66080/lang-leducation-nationale-le-vietnam-de-darcos/
(Il est vrai que la vision de Darcos en Kurtz est somme toute assez plaisante..)

Déjà, les mêmes socialistes, décidément férus de ce mot, promettent des tas de "Vietnam®" parlementaires aux turpitudes diverses que notre formidable gouvernement sort régulièrement de sa besace (pub sur le service public, travail le dimanche..)

Un Vietnam, c'est quoi ? Eh, bien, c'est simple : quand les choses sont pénibles mais qu'on a rien à dire, alors que pourtant il faut bien dire quelque chose, on menace de "Vietnam" (suivi éventuellement d'un adjectif) (*)
Expl de la vie courante : "oh la la cette exam', c'est un vrai Vietnam intellectuel" ou "ce repas de famille, je sens que ca va être mon Vietnam"

40 ans oblige, on remarquera que la thématique des 2 mots tourne beaucoup autour de 68. Rien par contre qui n'annonce la mise sur le marché de mots très connotés style "utopie", "printemps de...",  Par contre, si vous voulez mon avis, misez plus sur "ORTF", "Chienlit", "CRS..."

(*) Attention ! on dit Vietnam quand on est sûr qu'il n'y a pas de risque d'Austerlitz (très peu employé, à part pour désigner la gare du même nom)



Bref, puisqu'on parle de Vietnam, on va s'en écouter une petite, qui constitue à mon avis le mètre étalon en matière de protest song

Pour ceux qui ne maitrise pas la langue d'Obama, traduction ici

Commenter cet article

charlitounette 16/12/2008 12:53

Bonjour ! Nantaise moi aussi, je suis ravie de découvrir ton blog ! J'ai bien ri en lisant ce message, en tout cas ! A bientôt, Charlitounette