'démodé' (brrr..)

Publié le par yoye-2000

-Dans notre série consacrée à L'überscience Marquetine-



Xavier Darcos, notre fringant ministre de l'Instruction Publique trouve que'"organiser de manière systématique» des grèves comme «réponse aux problèmes de l’école» est «démodé»".
Ringard; la grève !
On notera au passage qu'avec ses petites lunettes monture dorée, sa coupe façon Pascal Danel* et venant de Périgueux, notre homme s'y connait manifestement bigrement en la matière.

Du point de vue de l'Uberscience marquetine, la bête immonde, L'antéchrist, c'est bien ça : le dé-mo-dé.
L'horrible mot.
le fait seul de l'écrire fait défiler devant mes yeux les images immondes des pin's, des jeans baggy, des pokemon, du bandana (oui, je sais, c'est horrible).

Rien de tel que l'estampillage 'démodé' (brrr..) pour détourner le bienveillant consommateur du produit.

C’est pourquoi il est recommandé d'éviter les contacts avec le "prof" naturellement poussé par un instinct délétère vers le "démodé" (nul besoin de mentionner les campings car, les pièces en cuir, la petite sacoche.. même si le fléau est, espère t-on, en voie d'éradication (la fermeture de la CAMIF est un grand pas)).

Sous des dehors sympathiques, le prof est dangereux.

Il ne comprend rien à rien aux réformes.

 
Bref, démodé, ringard, prévient notre ministre, loué soit son nom.

Par contre, qu'il se méfie. Parce qu’après le stade ringard, le produit peut devenir ...vintage.

Et là, c'est le succès assuré.

 

http://www.liberation.fr/societe/0101267517-profs-darcos-denonce-une-culture-de-la-greve.


 

_____

Bon ceci dit, moi, j'y comprends rien à tout ça, je ne suis pas prof et j'en ai pas sous la main.

Mais c'est vrai que quand je vois la tronche de vainqueur du ministre, je me dis qu'ils doivent avoir sûrement quelques raisons de gueuler...


*Après vérification, pas grand chose dire sur la coupe de cheveux, mais ce n'est pas une raison pour bouder notre plaisir...




Commenter cet article

François 21/11/2008 18:15

En tant qu'enseignant, je n'ai pas franchement d'argument pour montrer que les profs sont "à la mode" (expression ô combien démodée): en dehors du fait qu'on les a convertis à la mode des PC en réseau sans les former en leur demandant à tous d'évaluer le niveau informatique des élèves (c'est un exemple). Au-delà, notre Xavier Darcarfeld a raison : il est démodé de faire grève quand toutes les réformes passent comme des lettres à la poste depuis Claude Alègre. Pour finir, pour être un tant soit peu in the wind, les profs partagent souvent les codes langagiers des élèves. Mais parfois non. A l'exemple de m.P qui s'adresse ainsi à l'élève qui a loupé son bus: "alors trou duc', on a manqué l'arrêt?" (à voix haute c'est plus drôle...).