Le Feuilleton : épisode 7

Publié le par yoye-2000

yoye-2000 et la malediction du disque du externe

Episode  7 : de charybe en scylla
(va savoir comment ça s'écrit, ça....)



Résumé des épisodes précédents
: notre héros, victime d'une kabbhale ourdie par un quarteron d'équipements informatiques cacochymes, se retrouve, suite à la malheureuse mais implacable application de la loi de la gravité sur son disque dur externe, comme un con avec plus un dossier disponible. Il doit affronter l'ire de son entourage. Désemparé, il se tourne vers ses contemporains, mais se heurte à l'indifférence de tous. Alors qu'il perd tout espoir, il semble trouver une issue à tous ses tracas dans la chaleur familiale. Bien que déçu, il en sortira apaisé.
relire l'Episode 1
         l'Episode 2
         l'Episode 3
         l'Episode 4
         l'Episode 5
         l'Episode 6

Echaudé par son aventure, notre héros décide de faire table rase. Il se rend donc à la fnac, avec l'idée d'acheter un ordinateur tout neuf, et de tirer ainsi un trait définitif sur cette sinistre aventure. Après avoir conversé quelques minutes avec un préposé à la vente,  il se résout à l'acquisition du premier prix, amer : il aurait tellement voulu que son interlocuteur lui donne au moins un argument valable pour pouvoir payer 250 euros de plus ! Au lieu de cela, il s'était complu à dérouler un sabir technique de si pauvre facture qu'il ne parvint pas à abuser Yoye-2000, qui pourtant, malgré ses pathétiques tentatives pour le dissimuler, n'en demeurait pas moins une burne dans tout ce qui a trait au domaine informatique.
De retour dans ses appartements (un vrai dire, un seul, et pas très grand), notre héros installe donc frénétiquement toutes des petites applications, effectue les sauvegarde de rigueur et transfère ses fichiers. Après 2 heures de labeur, il se dit qu'un peu de musique (en l'occurrence le dernier Alain Bashoune, beaucoup moins décevant qu'un vendeur de la fnac, mais au final pas beaucoup plus convaincant) égaierait sa tâche...

erreur fatale !
   
Episode 8

Commenter cet article