résistance !

Publié le par yoye-2000

Raymond Domenech, le chamanique ta mère entraîneur de notre équipe nationale de baballe, déclare (Le Monde d'hier) :  " si vous êtes contre les jeux en Chine, alors ne regardez pas et éteignez votre télé ! c'est un acte courageux et citoyen !"

...
Frère lecteur, l'heure est grave.
Il est des générations qui se sont fait une place à la table des héros pas leur abnégation et leur courage , et ceci alors que tout les guidait sur le voie funeste du renoncement. Il y eut celle des briseurs de roi, en 1789, celle de la barbarie en 14, celle de la résistance , en 39-45 (le terme "génération" pourrait être judicieusement remplacé par "petit groupe" ou "poignée" dans ce cas précis, mais ne finassons pas, tel n'est pas le propos...) . Il y aura celle de 2008 !

Faisons preuve de la même force morale.  Ne regardons pas les JO la télé !

Pour ma part, je serais évidemment de ce combat. comme dit ce bon vieux Paco (ci dessous), les paroles à ce moment là ne servent à rien , il faut des actes.
Agissons.
Soyons courageux et citoyens.

Ma voix est bien peu de chose. Qu'une parmi les millions d'un peuple. Mais si nous parvenons à surmonter nos dissonances, nous entonnerons  le chant puissant de la liberté qu'aucune muraille, fût-elle de Chine, ne saurait contenir !


Je prendrai mes responsabilités, et mes actes seront à la mesure de la grandeur des paroles de Raymond Domenech.
Je déclare ici solennellement que ma détermination ira jusqu'à me priver de la lecture de  l'Equipe.
Je sais, c'est beaucoup.
Le respect des droits de l'homme vaut-il des mesures aussi extrême ???

Oui, frère lecteur.
Je comprend que certains ne pourrons pas faire sacrifice, et je ne leur en veux pas. Mais je m'en sais capable. Ça serait donc criminel de ne pas le faire.
Ne vous méprenez pas. Ceci n'est pas de la témérité. C'est juste mon devoir.


Bref, trêve de conneries, et laissons la parole à Rafael Alberti et à Paco Ibañez (dont je recommande particulièrement le fantastique Paco Ibañez el Olympia, de 69).
Je sais que ça rien à voir, mais à l'heure ou le Foireux semble vaincre partout, ça fait toujours du bien d'écouter ce bon vieux Paco de temps en temps.


Publié dans Un monde formidab'

Commenter cet article