Bédécarlates

Publié le par yoy

A ceux de mes admirateurs (nombreux, blablabla..) qui ne font pas non plus grand chose dans la vie et qui se demandent si se regarder les doigts de pieds sur le oueb est forcément le meilleur moyen d'attendre l'heure d'aller se coucher, je conseille de se précipiter dans sa bibliothèque du coin et de trouver "Le capitaine écarlate" d'Emmanuel  Guibert et de  David B. (pis tout  David  B., d'ailleurs, pask décidément , il est fort, ce David B.) je viens de le lire et decidément, il est fort, ce David B (je suis  moins fan de l'option ligne claire de Guibert,  mais bon bref..).
Fort aussi, mais moins quand même, Persepolis. Moins bien que les albums, sans que je puisse dire pourquoi. Parce que c'est pas que ça manque d'invention, ni d'émotion.. c'est pas une bete adaptation mais une oeuvre a part entiere, c'est sûr, mais simplement, j'ai l'impression que ca "passe" (un peu) moins bien que sur papier. Peut être parce que le "temps" du film restreint un peu plus que le temps de la lecture (en 4 volumes en plus), et de fait, il est peu plus/trop dense.
Bon, bref, assez pour la culture...

Commenter cet article